• Fonds LabelParol


Budget primitif de la commune pour l'exercice 2018 –

Budget principal et budgets annexes

(Affaire n° 2 - Conseil municipal du 24 mars 2018)


 

La préparation du budget 2018 a souffert principalement de la baisse de la dotation de contrats aidés et a été contrainte par le niveau tendanciel d'évolution des dépenses (+1,1%).

Des choix contraignants ont été opérés par la municipalité afin de préserver la solvabilité financière de la commune tout en faisant face à ses nombreux enjeux, à savoir : continuer à répondre à l'urgence sociale ; poursuivre la dynamisation du territoire ; garantir le cadre de vie de la population; poursuivre la réalisation des projets de la mandature.

2018 représente une année charnière exigeant des efforts de gestion pour faire face à l’impact de la diminution des contrats aidés. Les maîtres-mots sont : polyvalence, mutualisation, avec un accompagnement indispensable des agents et des usagers vers le changement ; mais également, démarche partenariale, externalisation, mécanisation, en se tournant le cas échéant vers le privé.

Le projet de budget primitif pour l'exercice 2018 s'équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 179 020 326 €.

Les dépenses de fonctionnement s'élèvent à 88 072 206 € et les dépenses d'investissement à 90 948 120 €.

 

Les principales dépenses inscrites au budget primitif 2018 :

⁃  les études inhérentes à la réalisation des crèches collectives du 23ème Km, Trois-Mares, 14ème Km, Bras-Creux ;

⁃  la construction de la retenue collinaire de Piton Marcellin ;

⁃  les études pour la construction des retenues Pitons Villiers et Sâhâl ;

⁃  les études de refoulement des eaux de Dassy vers Piton Hyacinthe ;

⁃  l’aménagement du belvédère de Bois Court ;

⁃  l’engagement des travaux de réalisation du parc des loisirs du Volcan ;

⁃  l'achèvement des travaux de mise en conformité des cuisines scolaires, de réhabilitation des écoles ;

⁃  l'aménagement (peinture, étanchéité, assainissement) du bâtiment de l'ex-APECA ;

⁃  les travaux de réhabilitation du gymnase de Trois-Mares ;

⁃  la création de nouveaux trottoirs (rue Vallon Hoarau notamment) et de giratoires (rues Kerveguen / De Parny – Edgar Avril / Route du Volcan / Méziaire Guignard – Vallon Hoarau) ;

⁃  les modernisations de voies (chemin Chalet, liaison Bertaut-Roland Garros, voie collège 23ème Km) ;

⁃  les travaux d'enrobés (rue Général de Gaulle, chemin Roland Hoarau) ;

⁃  les travaux d'ouvrage de franchissement (chemin Adam de Villiers, chemin Maraîcher) ;

⁃  les travaux d'électrification rurale ;

⁃  les travaux de réhabilitation des bâtiments communaux situés à Grande Ferme et à Coin Tranquille transformés en Maison d'Accueillants Familiaux (MAF), ainsi que ceux de la maison Cazal permettant la création d'une maison de services au public à la Plaine des Cafres ;

⁃  les travaux d'assainissement des eaux pluviales (cimetière de Terrain Fleury, Centre- ville, La Pointe) ;

⁃  la mise en place de la vidéo protection ;

⁃  les travaux d'aménagement d'aires de jeux et leur pose ;

⁃  l'acquisition de ventilateurs pour 26 écoles du Tampon ;

⁃  la remise en état des bâtiments et de la voirie suite aux dégâts causés par le passage de la tempête tropicale Berguitta ;

⁃  les études relatives à la construction de la cité administrative.

 

Les budgets annexes :

⁃  La régie d'irrigation agricole : les dépenses de fonctionnement s'élèvent à 100 000 €. Les dépenses d'investissement s'élèvent à 50 000 € et seront destinées notamment au renouvellement de certains compteurs afin d'améliorer la qualité des relevés, et de l'installation de nouveaux.

⁃  La régie fossoyage : les dépenses de fonctionnement s'élèvent à 40 000 € et comprennent, entre autres, les dépenses de personnel, l'acquisition de vêtements de travail pour les agents, le renouvellement du matériel de fossoyage...

 


Orientations budgétaires 2018

(Affaire n°1 - Conseil municipal du 24 février 2018)


 

2018 sera l'année la plus périlleuse en termes de décisions budgétaires pour l'ensemble des collectivités. Les orientations prises par la municipalité du Tampon s'inscrivent dans ce contexte fortement contraint.

Alors qu'un effort budgétaire sans précédent avait été demandé aux collectivités lors du précédent quinquennat (10,6 milliards d'euros sur 4 ans), l'actuel gouvernement ayant pour objectif de ramener le déficit en deçà des 3% du PIB, a annoncé que ces dernières devront faire preuve d'une extrême rigueur pour réduire leurs dépenses de 13 milliards d'euros d'ici la fin du présent quinquennat.

Le désengagement de l'Etat, notamment concernant le volume et les modalités de financement des contrats aidés, met directement en cause les capacités budgétaires des communes réunionnaises à pouvoir continuer à jouer un rôle d'amortisseur social dans un contexte de grande fragilité.

La préparation du budget 2018 souffrira en effet particulièrement de la baisse de la dotation de contrats aidés. Dès lors, des choix contraignants sont à opérer par la municipalité afin de préserver la solvabilité financière de la Commune tout en faisant face à ses nombreux enjeux, à savoir, continuer à répondre à l'urgence sociale ; poursuivre la dynamisation du territoire ; garantir le cadre de vie de la population, réaliser les équipements structurants, favoriser la créations d’activités …

2018 représente donc une année charnière dont les maîtres-mots pour l’administration communale seront : polyvalence, mutualisation, avec un accompagnement indispensable des agents et des usagers vers le changement ; mais également, démarche partenariale, externalisation, mécanisation, en se tournant le cas échéant vers le privé, tout en continuant bien entendu à s'inscrire dans une démarche d'optimisation de rationalisation et d’efficacité de l’action publique .

 

Grandes lignes des orientations stratégiques de 2018 déclinées par thème :

Ressources humaines : actions en matière de prévention des risques professionnels et du handicap ; actions pour pallier la diminution des contrats aidés ; définir des passerelles de reconversion professionnelle pour les agents vieillissants et procéder, notamment pour les postes à forte pénibilité, au remplacement de ces agents ; refonte du régime indemnitaire ;

Développement économique : rendre le territoire attractif pour des entreprises souhaitant s'y implanter à travers l'aménagement des locaux de l'APECA, la redynamisation commerciale par la réorganisation des centres villes, l'amélioration des conditions d'accueil des espaces de marchés, l’extension des zones d’activités sous maitrise d’ouvrage intercommunale ;

Agriculture : offrir aux agriculteurs de meilleures conditions matérielles dans l'exercice de leur activité à travers notamment la réalisation de la retenue collinaire de Piton Rouge ; et soutenir les filières agricole, horticole et d'élevage en poursuivant les grandes manifestations telles que Florilèges et Miel Vert et en pérennisant les fêtes de quartier thématiques promouvant les produits tamponnais ;Tourisme : développer les hauts de la commune en valorisant les sites touristiques et en réalisant des projets structurants tels que le Parc du Volcan, le projet de golf et d'éco-lodge, l'aménagement du belvédère de Bois-Court, les projets d'hélistations ;

Aménagement du territoire : planifier un développement équilibré et durable du territoire ; faciliter la mobilité sur le territoire ; sécuriser la voirie et prévenir les risques ; mener à bien l’adoption du PLU ;

Logement : accompagner le développement de l'habitat ;

Environnement : améliorer le cadre de vie et la biodiversité à travers notamment l'extension du Parc des Palmiers, la réalisation de la « Route des abeilles », la réhabilitation de 3 décharges, ou encore la création de 12 aires de jeux dans les différents quartiers de la ville ;

Qualité de vie : faciliter l'accès des usagers au service public et en améliorer la qualité ; répondre de façon optimale aux besoins en inhumation ; maintenir la dynamique engagée dans le domaine de la culture numérique ; garantir la sécurité des biens et des personnes ;

Enfance / Jeunesse / Education : accroître la capacité d'accueil du petit enfant notamment par la réalisation de 4 nouvelles crèches ; développer l'aide à la parentalité ; développer des activités de loisirs sur le temps extra-scolaire ; améliorer le confort et la sécurité des élèves et des enseignants en concertation avec les familles et partenaires ; fournir un service de restauration scolaire de qualité ; favoriser la réussite éducative pour tous ;

Solidarité : soutenir les personnes les plus vulnérables ; maintenir l'aide alimentaire ; accompagner les personnes âgées ; faciliter le quotidien des personnes porteuses de handicap ;

Cohésion sociale / Insertion et emploi : maintien du budget dédié aux quartiers politique de la ville ; insertion des personnes les plus éloignées de l'emploi ; mise en avant des jardins collectifs ;

Culture : poursuite de la mise en conformité de la médiathèque du Tampon ; fin de l'aménagement de la médiathèque/ludothèque de la Plaine des Cafres ; extension de la bibliothèque de Bérive ; reconduction de différents partenariats (Biblionef, CAF, Association Valentin Haüy, Pôle Emploi...) ; mise en place de nouveaux services tels que le portage à domicile pour les personnes âgées ou à mobilité réduite ;

Sports : réhabilitation et dynamisation des équipements sportifs existants ;

Animation : réhabilitation ou extension des salles d'animation ; travaux de réhabilitation du camp de vacances de l'Etang-Salé ; aménagement des sites d'accueil des grands événements (Florilèges et Miel Vert) et d'animations dans les quartiers (bornes électriques foraines).

L’année 2018 marque une nouvelle ère pour les collectivités et notamment les communes, dont la poursuite des actions et des projets s’inscrivent dans un contexte de contraintes budgétaires aggravées. La commune du Tampon fera les choix nécessaires pour maintenir sa capacité d’investissement et poursuivre la réalisation des projets structurants, créateurs d’emplois et d’activités.

Le site letampon.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de letampon.fr.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations