Les autorités compétentes Les alertes cycloniques Les centres d'hébergement

 

 

LE PRÉFET

Le préfet (ou son représentant membre du corps préfectoral) est la seule autorité habilitée à déclencher et lever les alertes cycloniques, en vertu de l’article L742-2 du Code de la Sécurité Intérieure (CSI), aux termes duquel « en cas d'accident, sinistre ou catastrophe dont les conséquences peuvent dépasser les limites ou les capacités d'une commune, le représentant de l’État dans le département mobilise les moyens de secours relevant de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics. En tant que de besoin, il mobilise ou réquisitionne les moyens privés nécessaires aux secours. Il assure la direction des opérations de secours. Il déclenche, s'il y a lieu, le plan Orsec départemental ».

 

LE MAIRE

En application des articles L 2211-1, L. 2212-2, L 2212-4, et L 2215-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, le maire peut prendre toute décision visant à protéger ses administrés, dès lors que la menace cyclonique a été annoncée par Météo France et si la situation locale l'exige (notamment en cas de fortes pluies et de radiers submergés). Il en rend compte immédiatement au sous-préfet d’arrondissement.

Le maire peut également, après le passage du cyclone et la levée de l’alerte rouge cyclonique, compte tenu de la situation dans sa commune, prendre des mesures spécifiques adaptées (maintien de la fermeture des établissements scolaires, interdiction de circuler localement...) en l’absence ou en complément des mesures préfectorales à caractère départemental ou intercommunal. Il en rend compte immédiatement au sous-préfet d’arrondissement.

Le site letampon.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de letampon.fr.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations