Lutte contre le Covid-19 - 106 600 masques 

 

conf press

 

Le Maire du Tampon, André Thien Ah Koon, a donné une conférence de presse ce jeudi 14 mai, afin d'évoquer deux thématiques : l'actualité sur les écoles et l'accès de la population tamponnaise aux masques « grand public ».

* Pas de réouverture des écoles le 18 mai

La Commune du Tampon avait pris toutes les dispositions pour permettre une réouverture des classes ce lundi 18 mai. Mais 2 éléments sont intervenus, faisant obstacle à cette réouverture des classes :

  • le refus de l’ARS de tester le personnel mis en présence des élèves ;

  • le protocole sanitaire imposé par l'Etat, qui est inapplicable.

Pour rappel, dans le souci de rassurer les parents et afin de protéger les enfants, le Maire avait demandé aux autorités de l'Etat que les personnels en présence des élèves soient testés afin de s'assurer qu'ils ne sont pas porteurs du virus. Or, l'ARS a refusé de faire droit à cette demande.

Le Maire a souligné que 3 écoles métropolitaines qui avaient été ouvertes ont dû refermer leurs portes après l'apparition de cas suspects ou confirmés parmi leurs personnels. Cette actualité confirme le bien fondé de la demande formulée par la commune.

Concernant le protocole sanitaire imposé par l'Etat, le Maire a indiqué qu'il était « inapplicable dans les délais imposés et sans moyens humains supplémentaires ». C'est le constat fait par 17 communes sur 24.

« Sans test préalable, et sans moyens pour appliquer le protocole sanitaire, je ne prendrai pas le risque d'exposer les élèves. C'est à l'Etat de prendre ses responsabilités », a expliqué le Maire.

Ainsi, les écoles du Tampon, fermées par l'Etat depuis le 17 mars, ne rouvriront pas le 18 mai. Seules 4 écoles ouvriront leurs portes pour continuer d’accueillir les enfants du personnel soignant.

 

* 106 600 masques pour la population tamponnaise

Afin de lutter contre le Covid-19, la Commune du Tampon a engagé des démarches pour protéger au mieux sa population des risques de contamination.

À partir de ce lundi 18 mai 2020, des masques seront ainsi distribués à la population tamponnaise. Cette distribution se fera dans les différents secteurs de la commune. La population sera informée des modalités, notamment par un flyer dans leur boîte aux lettres.

Dès le 16 mars 2020, une commande de 106 600 masques en tissus, lavables et réutilisables, a été faite par la Commune auprès d'un fournisseur de l'île Maurice. Ces masques ont été réalisés sur le modèle des masques chirurgicaux « triple plis ». 

En raison de la suspension des vols entre Maurice et La Réunion et la rareté des liaisons maritimes, cette commande n'a pu être réceptionnée que la semaine du 11 mai 2020.

La Commune rappelle par ailleurs que dès le début du confinement, une commande de 10 000 masques a été effectuée auprès de l'association d'insertion Audace, située à la Plaine des Cafres, afin d'équiper les publics prioritaires :

  • les infirmiers, médecins, cardiologues, kinésithérapeutes, podologues ;

  • les personnes âgées (prestataires et mandataires), les personnes vulnérables ;

  • les familles endeuillées ;

  • les ambulanciers, les conducteurs de bus ;

  • les crèches, les enseignants ;

  • le personnel communal, le personnel du CCAS ;

  • les pompiers, gendarmes, policiers municipaux ;

  • les associations caritatives...

Par ces initiatives, la commune apporte concrètement sa contribution à la protection de la population contre le virus.

CASUD

Tampon Le 12 mai 2020

 

SUSPENSION DU TRANSPORT SCOLAIRE JUSQU'AU 4 JUILLET 

Le Président de la CASUD, en concertation avec les Maires communes membres, informe les parents d'élèves que le transport scolaire pour les maternelles, primaires, collèges et lycées, ne sera pas assuré jusqu'à la fin de l'année scolaire (4 juillet 2020).

Les règles draconiennes imposées par le protocole sanitaire d'accès aux bus et le refus de l'ARS de tester le personnel ne permettent pas à la CASUD de garantir la sécurité des enfants.

Les paiements déjà effectués par les familles seront remboursés.

Le Président de la CASUD et les Maires des communes membres, soucieux des conditions de sécurité des élèves, remercient les parents de leur compréhension.

Le Président de la CASUD

Le communiqué au format pdf

CASUD

Tampon Le 7 mai 2020

 

TRANSPORT RESEAU CARSUD
Retour à la normale des lignes de bus CARSUD
à partir du 11 mai 2020

 

Le Président de la CASUD et les maires des communes membres ( l’Entre-Deux, Saint-Joseph, Le Tampon et Saint Philippe ), ont le plaisir d'annoncer à la population le retour à la normale des lignes de bus du réseau CARSUD aux horaires habituels à partir de ce lundi 11 mai.

Cette reprise se fera bien entendu dans le strict respect des gestes barrières afin de protéger les usagers et les conducteurs de bus : 

  • Limitation du nombre de personnes maximum par bus afin de respecter les distances minimales entre chaque passager ( 20 personnes dans les grands bus, 10 dans les petits bus et 4 dans les navettes du centre ville ).  
  • Port du masque obligatoire
  • Validation d’un titre de transport, à chaque montée, acheté avant d’entrer dans les bus. La vente ne pouvant plus être assurée à bord par les conducteurs.

Le Président de la CASUD et les Maires de communes membres, vous remercient pour votre compréhension et votre engagement dans la lutte contre le coronavirus.

Le communiqué au format pdf

Blason Tampon

Tampon Le 15 mai

 

 COVID-19 - LE POINT SUR LES ECOLES AU TAMPON

 

Le gouvernement a décidé de prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet 2020. Le mardi 5 mai, le Sénat a adopté en première lecture, le projet de loi prorogeant la loi d'urgence sanitaire, après avoir été présenté samedi 2 mai en Conseil des ministres. L'Assemblée nationale, puis le Conseil constitutionnel ont validé définitivement la loi, publiée au Journal officiel du 12 mai 2020. Réf. : Loi d'urgence N°2020-290 du 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de COVID19.

Il appartient au Maire, de par ses pouvoirs de police, de garantir la sécurité de ses administrés.

En date du 27 avril 2020, j'ai adressé un courrier à Madame la Directrice de l'Agence Régionale de Santé , demandant la réalisation de dépistage auprès des agents communaux et des personnels de l'Éducation nationale avant la rentrée scolaire afin de s’assurer qu’aucun adulte en présence des élèves ne soit porteur du virus.

En date du 29 avril 2020, nous avons reçu un courrier de réponse de Madame la Directrice de l'Agence Régionale de Santé, refusant de mettre en place un dépistage des personnels.

En date du 03 mai 2020, le Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse a édité un protocole sanitaire, imposant un strict respect de nombreuses prescriptions. Après avoir longuement étudié ces prescriptions contraignantes , force est de constater qu'il nous est impossible de les appliquer dans nos écoles, dans un délai aussi court et sans moyens humains supplémentaires.

Par conséquent, les conditions ne sont pas réunies pour garantir un accueil en toute sécurité des élèves des écoles publiques maternelles, primaires et élémentaires et ceux de l'école privée Primaire Marthe Robin, sous contrat avec la ville.

En date du 04 mai 2020, j'ai donc adressé un courrier à Monsieur le Préfet de la Réunion et un autre à Monsieur le Recteur de la Réunion, afin de leur notifier notre position concernant la non réouverture des écoles le 18 mai 2020 au Tampon.

Il convient de rappeler qu’à la rentrée scolaire 2019/2020, la commune du Tampon comptabilisait 10 366 élèves répartis dans 39 écoles publiques + 1 école privée sous contrat :

3 559 de niveau Maternelle (3 – 5 ans) et 6 807 de niveau Élémentaire (6 – 11 ans).

Selon plusieurs sondages des 2 circonscriptions académiques sur le territoire communal du Tampon, le nombre de parents n’ayant pas l’intention d’emmener leurs enfants à l’école le 18 mai était de l’ordre de 85 %.

Pour une reprise des activités, une lourde adaptation du fonctionnement des écoles se doit d'être mise en œuvre alors que les moyens n’existent pas.

RAPPEL ACTIONS GÉNÉRALES POUR RESPECTER LES NOUVELLES RÈGLES DE SÉCURITÉ SANITAIRE :

5 principes généraux dans le protocole sanitaire :

Le maintien de la distanciation physique

  • de 1 mètre en permanence entre chaque individu, adulte ou enfant
  • ET réaménagement de tous les mobiliers (classe, restauration)

L’application des gestes barrières

  • en permanence,
  • partout
  • et pour tous (lavage des mains tout au long de la journée dès arrivée, dès activité, au moins 8 fois dans la journée, port du masque pour tous les adultes toute la journée, pas de positionnement en vis-à-vis, ventilation systématique des pièces pendant au moins 10 minutes entre chaque type d'activité

La limitation du brassage des usagers

  • créer et assurer une signalétique facile à comprendre et visible,
  • filtrer les entrées et sorties,
  • canaliser les flux,
  • aménager les horaires d'arrivée et de sortie pour un échelonnement de présentiel des usagers,
  • mettre en place un ou des circuit(s) de circulation,
  • assurer un accès direct aux classes,
  • éviter les croisements entre classes,
  • entre niveaux, d'une même zone des bâtiments (ailes, étage...),
  • appliquer strictement des circuits de circulation à sens unique ou avec priorisation de sens,
  • mettre en place des zones d'attente dans les couloirs, dans les cours, aux abords des écoles,
  • réorganiser les temps de pause (récréations par groupes de classes ou dans les salles de classe...).

L’assurance d’un nettoyage et d’une désinfection des locaux et matériels
Nettoyage et désinfection en privilégiant une stratégie de lavage-désinfection humide uniquement, nettoyage complet et approfondi 1 fois par jour + désinfection plusieurs fois tout le long de la journée dès usage et changement d'usager, dans les espaces utilisés ou de passage (mobiliers, équipements et matériels)
- désinfection de chaque matériel utilisé, chaque support pédagogique, des aires de jeux et équipements sportifs si utilisés
- plus de prêt du matériel collectif entre utilisateurs ou désinfection des matériels si transfert à un autre élève,
- changement ou nettoyage des linges dès que nécessaire,
- évacuation très régulière des literies pour les plus petits qui font la sieste, usage limité des équipements personnels tels que doudous...,
Les sanitaires :
- aménagement de l'accès en respectant la distanciation d'1m entre chaque usager quitte à n'autoriser l'utilisation que d'1 WC sur 2,
- surveillance renforcée,
- désinfection après chaque passage (toilettes, lavabos, robinets, chasses d'eau, loquets, interrupteurs, douches, poignées de porte et de fenêtre, interrupteurs, …)
La restauration scolaire :
- Mettre en place une organisation adaptée à l’effectif : démultiplication des services selon besoins (il faut compter 45 mn pour 1 service (10 mn pour rentrer, 20 mn à table et 15 mn débarrassage, nettoyage, sortie des élèves...)
- Organisation d'un temps de lavage des mains pour tous
- Aménagement des horaires pour permettre à tous une prise de repas en petit groupe (changement du créneau horaire de la pause méridienne qui passe de 12h-13h20 à 11h15-14h00 si nécessaire)
- Sens de circulation sans croisement dans la mesure du possible
- Organisation de tablées en respectant les distances et évitant les vis-à-vis
- Nettoyage et désinfection des sièges et tables des réfectoires après chaque utilisation
- Modification des règles d'usage des équipements collectifs Sieste :
- Pas de dortoirs fixes existant dans les écoles du Tampon : les enfants de Petite Section et Moyenne Section dorment dans leur classe d'où impossibilité du respect de l’espacement d’au moins un mètre
- Organiser le ramassage du linge sale dans des sacs fermés pour remise très régulière aux parents

EPI et vêtements de travail :
- Lavage des mains avant et après le port des gants
- Masques de protection pour tous
- Port des EPI habituels et si contact avec les enfants prévoir en plus des sur-blouses jetables
- Prévoir au moins 2 tenues pour une utilisation en roulement et un lavage quotidien au sein de l’école si possible pour éviter le transport du virus
- Porter des vêtements couvrants
- Chaussures de travail différentes des chaussures de ville

Matériel, équipements et produits :
- Fourniture de savon en quantité suffisante / de gel hydroalcoolique (et de serviette papier à usage unique) pour tous usagers
- Réévaluation des besoins en équipement, commandes et installations des supports (notamment pour répondre aux augmentations de fréquences et quantités du lavage des mains)
- Utilisation d’un produit nettoyant et d'un produit désinfectant virucide :
L’information, la communication et la formation doivent être claires et régulières
- pour les personnels, les élèves, les familles et les intervenants ponctuels ou régulières,
- à la reprise des activités
- puis très régulièrement (gestes barrière, règles de distanciation physique, port du masque + éléments d'information du dispositif sanitaire – actions et moyens matériels et humains mis en place, détail et quantité, méthodologie, protocoles...)

 

 

EXCEPTION :
Dispositif d'accueil des enfants des personnels soignants
ou de ceux participant à la lutte contre cette pandémie,
sans autre mode de garde

Au Tampon, en accord avec le Rectorat, 4 écoles ont proposé ce service public d'accueil exceptionnel des enfants des personnels soignants lors du confinement, du 23 mars au 30 avril 2020 :
- l'école primaire Vincent Séry à Trois-Mares,
- l'école maternelle Jules Ferry au centre-ville,
- l'école élémentaire Jules Ferry au centre-ville
- et l'école primaire Edgar Avril à la Plaine des Cafres.

Ce dispositif exceptionnel sera reconduit à compter du lundi 18 mai. Il est remis en place tel que connu précédemment, dans les 4 mêmes écoles, aux mêmes horaires et dans la limite du même nombre d'enfants accueillis.

Comme précédemment, les agents communaux veilleront à l'entretien des locaux (désinfection de mi-journée et nettoyage du soir), à la gestion de la pause méridienne de 12h00 à 13h20 (distribution des repas chauds à midi puis surveillance des enfants jusqu'à 13h20).
Une ATSEM sera également présente pour assister l'enseignant de maternelle.

Les membres de l'Education nationale auront à charge l'accueil et la sortie des enfants ainsi que leur prise en charge pédagogique de 8h20 à 12h et de 13h20 à 16h.

N'étant plus en période de confinement et chacun étant libre de se déplacer dans la limite du raisonnable, ces 4 écoles fermeront à 16h00.

 

le communiqué au format pdf 

Arrêté 240-220 DVSR

Arrêté 241-220 DVSR

CASUD

Tampon Le 12 mai 2020

 

REOUVERTURE DES BUREAUX DE LA CASUD

 

Suite au déconfinement annoncé par le Gouvernement, le Président de la CASUD et les maires des communes membres (L’Entre-Deux, Saint-Joseph, Le Tampon et Saint-Philippe), informent les administrés du territoire de la réouverture de l’ensemble des services et bureaux de la CASUD du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00.

Les contacts par téléphone (0262 57 97 77) et par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) sont à privilégier.

En cas de déplacement indispensable, et afin d’assurer la protection des usagers et des agents, les gestes barrières seront appliqués.

Le Président de la CASUD et les maires des communes membres remercient les administrés pour leur compréhension.

Le Président de la CASUD
André THIEN-AH-KOON

Le communiqué au format pdf

Blason Tampon

Tampon Le 3 mai

 

 Communiqué - Commune du Tampon La rentrée scolaire du 18 mai en question

 

Le Maire du Tampon prend acte de la décision de l'Etat d'ouvrir les écoles le 18 mai prochain, sur la base du volontariat des parents.

Une enquête réalisée par l’Education Nationale au Tampon révèle une très vive inquiétude des parents d’élèves : près de 85 % des familles ont déclaré leur intention de ne pas envoyer leurs enfants à l’école le 18 mai.

Compte tenu de la méfiance des parents, il faut rétablir un climat de confiance, condition essentielle pour lever les appréhensions légitimes.

Pour ce qui concerne la commune du Tampon, toutes les dispositions pour garantir la sécurité sanitaire dans les écoles ont été prises, à savoir :
-Aménagement des salles, fabrication de paravents pour assurer la protection des élèves en classe, désinfection des chaussures à l'entrée des écoles, 2 masques pour chaque enfant des classes élémentaires et pour l’ ensemble du personnel communal.
-Le contrôle de température du personnel communal tous les jours, achat de thermomètres pour la prise de température à distance, multiplication des points d'eau pour le lavage des mains.

Pour protéger les enfants et rassurer les parents, le Maire du Tampon demande que le personnel communal et les enseignants, c’est à dire tous ceux qui seront en contact avec les élèves, soient dépistés avant la rentrée et que des contrôles périodiques soient effectués afin de s'assurer qu'ils ne sont pas porteurs du virus.

Cette demande a été officiellement faite aux autorités de l’État par courriers en date du 23 avril 2020 et du 27 avril 2020.

Par courrier du 29 avril, l’Agence Régionale de Santé de la Réunion a répondu par la négative à notre demande.

Au vu de cette réponse de l'ARS, et en l'absence du justificatif indispensable attestant que le personnel communal est indemne du virus COVID 19, le Maire du Tampon refuse de mettre ce personnel à disposition des écoles et au contact des enfants, par mesure de précaution.

Le Maire du Tampon précise à nouveau que la protection des enfants face à l'épidémie est fondamentale.

Il appartiendra à l'Etat, par voie de réquisition, de placer le fonctionnement des écoles sous sa pleine et entière responsabilité.

A défaut, les écoles de la commune du Tampon ne seront pas ouvertes le 18 mai.

Ce temps sera mis à profit, pour tous, pour préparer sereinement la prochaine rentrée d'août.

 

Le Maire du Tampon
André Thien Ah Koon

le communiqué au format pdf 

Le site letampon.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de letampon.fr.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations